Si le crédit à la consommation est très répandu dans toute l’Europe, on observe certaines disparités locales dans la fréquence de souscription, les montants empruntés et l’utilisation des sommes. Comment les Européens utilisent-ils le crédit ?

Le crédit bien implanté en Europe

Du Nord au Sud, les Européens ont pleinement intégré le recours au crédit dans leurs habitudes de consommation. Si les Britanniques viennent en tête avec 67% de répondants ayant déjà souscrit, ils ne devancent que d’une courte tête les Français, les Espagnols et les Portugais (62%). Allemands et Italiens sont un peu plus d’un sur deux à avoir expérimenté le crédit, les plus « frileux » étant à chercher plus au nord, chez les Danois (37%). S’ils ont moins recours que les autres au crédit, ces derniers se placent néanmoins en deuxième position sur l’encours par habitant avec 2 766 euros, derrière le Royaume-Uni (3 468 euros). Avec un peu moins de 2 300 euros d’encours, les Français et les Allemands complètent le top 4.

Recours au crédit pour financer un imprévu

Des crédits pour tous les projets

Presque partout en Europe, l’achat d’une nouvelle voiture reste la raison la plus courante de contracter un crédit : c’est le cas pour un répondant sur deux en Allemagne, à peine moins au Royaume-Uni, en France et Portugal, et pour quatre répondants sur 10 en Italie et en Espagne. Les Portugais et les Français sont en revanche les plus nombreux à souscrire un crédit pour faire des travaux chez eux ou s’équiper en électroménager. Mais le crédit à la consommation reste également un recours en cas d’imprévu (payer une facture d’un montant exceptionnel ou payer les dépenses de consommation) pour une part importante d’Européens, notamment les Portugais (26%), les Britanniques (25%) et les Espagnols (24%).

Comparaison encours crédit entre français et britanniques

Dans les mois et les années à venir, les Européens comptent bien diversifier leurs projets, et donc l’utilisation qu’ils font du crédit. Financer ses études arrive en tête des priorités (pour 41% des Britanniques, 38% des Espagnols et 29% des Italiens), suivi d’un événement de la vie (mariage, déménagement, naissance…), et plus surprenant, des vacances. Un phénomène particulièrement marqué chez les jeunes : 16% de Italiens et 13% des Espagnols de 25 à 34 ans envisagent ainsi de financer leurs futures vacances grâce au crédit.

Crédit pour s'équiper en audiovisuel

Le Sud plus dynamique sur les dernières années

On observe une tendance à la hausse du recours au crédit dans les pays du sud de l’Europe : les Portugais sont en effet 37% à rembourser actuellement un crédit, ce qui les place en tête du classement à 4 points de plus que les Français, qui viennent en seconde position. Les Italiens, quant à eux, sont les plus nombreux (54%) à envisager un recours au crédit dans un avenir proche, devant les Espagnols à 43%. Une tendance qui s’explique notamment par un pouvoir d’achat plus faible dans ces pays et des revenus moyens qui ne permettent pas, ou plus difficilement, de mettre de l’argent de côté : 57% des Italiens et 46% des Espagnols déclarent avoir du mal à épargner. Des difficultés tempérées malgré tout par une économie en rebond, qui booste le moral des ménages et les poussent à refaire des projets.

Méthodologie de l’enquête

Une étude réalisée par YouGov pour Cofidis France, par questionnaire auto-administré du 27 avril au 10 mai 2018 auprès d’un échantillon de 9 223 personnes représentatives de la population nationale de chaque pays (France / Grande-Bretagne / Allemagne / Danemark / Italie / Espagne / Portugal) âgés de 18 ans et plus.

Sur le même sujet

Interview d’expert : Simon Borel, sociologue à l’ObSoCo

Interview
10/12/19 2m15s

ENQUÊTE : Cofidis l’ObSoCo la carte de France du crédit à la consommation

ConsommationCréditPouvoir d'achat
10/12/19 2m25s

Vignette portrait robot emprunteur
Enquête : Portrait robot des emprunteurs

Crédit conso
17/04/18 3m30s