Que ce soit pour protéger leur épargne ou pour financer un imprévu, la crise sanitaire a provoqué des évolutions significatives dans les habitudes des souscripteurs de crédit à la consommation. Voici le top 20 des questions que se posent ces futurs emprunteurs avant de s’engager.

Souscrire un crédit

1. Comment choisir le crédit qui convient à mon besoin et à ma situation financière ?

Le crédit à la consommation peut aider à financer un bien de consommation (électroménager, meuble, etc.) ou un projet (rénovation d’un logement, automobile, voyage, etc.), à gérer un imprévu, ou simplement avoir à disposition de la trésorerie. Chez Cofidis nous proposons des crédits à la consommation allant de 200€ à 35 000€, sur une durée de 3 mois à 84 mois maximum. Plusieurs types de crédits à la consommation existent et chacun répond à un besoin spécifique. Par exemple, le prêt personnel est conseillé dans le cadre d’un projet important, nécessitant un montant conséquent.

Chez Cofidis, nos 800 conseillers clientèles prennent le temps d’échanger librement avec nos clients pour comprendre leurs besoins et leur situation financière. Ils peuvent ainsi leur proposer une solution adaptée à leur projet.

2. Que puis-je acheter avec un crédit à la consommation ?

La crise sanitaire a généré des évolutions significatives sur le marché du crédit à la consommation.

Le financement d’un ou de plusieurs projet(s) demeure la raison principale pour laquelle les Français souscrivent un crédit à la consommation, notamment pour financer ce(s) projet(s) immédiatement (pour près de la moitié d’entre eux : 46%). Il peut s’agir par exemple de l’achat d’une voiture ou de produits électroménagers, de la rénovation de leur logement, d’un voyage, etc.

Cependant, pour 38% des Français, le crédit à la consommation est utilisé pour financer une dépense imprévue pour laquelle ils ne disposent pas de l’épargne et/ou du budget nécessaire.

3. Quelles sont les conditions nécessaires pour obtenir un crédit ?

De nombreux paramètres sont pris en compte dans l’analyse d’une demande de prêt et chacune fait l’objet d’une étude personnalisée. Un certain nombre de renseignements sont demandés aux clients, notamment sur les ressources, les charges, et les prêts en cours de remboursement.

Chez Cofidis, nous sommes extrêmement vigilants sur l’étude des dossiers que nous recevons : il est de notre responsabilité d’être attentif à ne pas accorder de crédit à des clients déjà en difficultés financières, qui ne seraient pas en mesure de rembourser leurs mensualités. Actuellement, nous acceptons 2 demandes de crédit sur 10.

4. Est-il possible d’avoir plusieurs crédits à la consommation en cours ?

Il est possible de détenir plusieurs crédits simultanément sous réserve que la situation financière de l’emprunteur et ses capacités de remboursement le permettent. Chez Cofidis, chaque nouvelle demande de crédit fait l’objet d’une étude personnalisée.

5. Quelle est la durée maximum d’un crédit à la consommation ? Quel est son montant maximum ?

La durée maximum d’un crédit à la consommation est de 84 mois, soit 7 ans. Cette durée peut aller jusqu’à 144 mois (12 ans) pour un rachat de crédit.

Le plafond du montant emprunté dépend du type de crédit. Chez Cofidis, le paiement en 3 ou 4 fois par carte bancaire peut être compris entre 100€ et 4 500€, le prêt personnel entre 1 000€ et 35 000€ et le prêt renouvelable entre 500€ et 6 000€. De son côté, le rachat de crédit n’excède la somme de 80 000€.

6. Dois-je souscrire une assurance ?

La loi n’impose aucune obligation d’assurance à l’emprunteur, elle est facultative. Bien sûr, cette assurance dite « emprunteur » est conseillée pour couvrir les accidents de la vie comme un décès, une maladie, une invalidité ou une perte d’emploi. Elle peut alors prendre en charge toute ou partie des mensualités et du capital restant à rembourser. Chez Cofidis, nous accompagnons et conseillons nos clients dans toutes leurs démarches afin qu’ils puissent faire un choix éclairé, adapté à leur demande et à leur situation.

7. Une fois le crédit à la consommation souscrit, dans quel délai l’argent est-il mis à disposition sur mon compte bancaire ?

Une fois la demande de crédit acceptée et le délai de rétractation passé, la mise à disposition de la somme empruntée sur le compte bancaire est comprise entre 2 et 4 jours.

8. Après signature du contrat, est-il possible de changer d’avis et de se rétracter ?

Après la signature du contrat, l’emprunteur dispose de 14 jours de réflexion pour résilier le contrat.

Si la demande de financement est urgente, Cofidis propose de raccourcir ce délai à 7 jours, afin de s’adapter au besoin du client.

9. Puis-je souscrire un crédit à la consommation même si je suis régulièrement à découvert ?

Les frais bancaires qui résultent d’un découvert ne sont pas négligeables. Pour les personnes en difficulté financière ou souvent dans le rouge, le crédit à la consommation peut être une solution pour disposer de trésorerie et éviter d’être à découvert, tout en remboursant des petites sommes chaque mois.

Chaque dossier est unique : dès lors que l’emprunteur fait une demande de crédit, l’ensemble des éléments de son dossier, découverts compris, seront pris en compte avec attention pour lui apporter la meilleure réponse en fonction de sa situation budgétaire globale. Dès réception du contrat signé accompagné des pièces justificatives, Cofidis sera en mesure d’apporter une réponse quant à la demande de financement.

Comprendre les taux

10. Comment le taux d’un crédit à la consommation est-il calculé et comment s’applique-t-il (de manière mensuelle, annuelle, sur l’ensemble du crédit) ?

Il n’existe pas un taux de crédit unique : celui-ci varie en fonction du montant emprunté et de la durée de remboursement. C’est la Banque de France qui détermine le taux d’usure – c’est-à-dire le taux maximal d’emprunt suivant le montant emprunté. Les taux d’usure sont revus tous les trimestres.

Concrètement, un client contractant un prêt personnel de 10 000€ sur une durée d’un an à compter du 1er janvier avec un taux d’intérêt de 5% devra rembourser la somme totale de 10 500€ à la fin de l’année (10 000€ + 500€ pour les intérêts).

Le simulateur de crédit disponible sur Cofidis.fr permet aux futurs emprunteurs de faire une simulation gratuite et anonyme de demande de crédit de manière instantanée, simple et claire. Nos 800 conseillers sont également à leur disposition pour répondre de vive voix à leurs questions.

11. Comment sont calculés les différents taux des différents types de crédit ?

Sur le marché du crédit à la consommation, deux types de taux existent : le taux fixe et le taux variable (dit aussi, révisable). Alors qu’un taux fixe reste inchangé pendant toute la durée du prêt, un taux variable peut évoluer, à la hausse comme à la baisse, durant la durée du prêt et selon l’état du marché.

C’est la Banque de France qui détermine le taux d’usure – c’est-à-dire le taux maximal d’emprunt. Ce taux d’usure évolue pour tous les types de crédit à la consommation, selon le montant emprunté. Par exemple : pour un montant supérieur à 6 000€, le taux d’usure est de 5.19 % depuis le 1er octobre 2020.

12. Que signifie le TAEG ?

Le TAEG correspond au Taux Annuel Effectif Global. En clair, c’est le taux qui permet de calculer le coût final d’un crédit à la consommation, en prenant en compte les intérêts de base et tous les autres frais (comme les éventuels frais de dossier). Chez Cofidis, aucun frais de dossier ne vient s’ajouter pour la souscription d’un crédit à la consommation. Ainsi, avec un TAEG de 5%, le coût final à rembourser sera de 10 000€ + 500€ (5% de 10 000) soit 10 500€.

13. Qu’est-ce qu’un rachat de crédit ? Dans quelle(s) situation(s) est-ce pertinent ?

Le rachat de crédit est une solution efficace pour équilibrer son budget. Grâce à cette opération, l’emprunteur regroupe tous ses crédits en un seul. Il n’aura donc plus qu’une seule mensualité réduite car souvent échelonnée dans le temps.

Proposé pour des montants allant jusqu’à 80 000€ et pour une durée maximale de 12 ans (144 mois), le rachat de crédit chez Cofidis permet de solder tous types de crédits (hors prêt immobilier et LOA) comme les prêts personnels, cartes de magasins, réserves de crédits, mais aussi les mensualités de loyer.

14. Qu’est-ce qu’un crédit renouvelable ?

Le crédit renouvelable est une forme de crédit à la consommation à taux révisable. Dans le cadre de ce crédit, l’emprunteur débloque les sommes dont il a besoin au fur et à mesure, dans la limite du montant emprunté. Le capital se reconstitue au fur et à mesure des remboursements mensuels réguliers ou exceptionnels. Le souscripteur est libre d’utiliser ou non son capital en tout ou partie, dans la mesure où il ne dépasse pas le montant du prêt consenti initialement. Le crédit renouvelable offre une grande flexibilité, en cas d’imprévu ou en cas de besoin de trésorerie rapide.

15. Qu’est-ce que le taux d’usure ?

Le taux d’usure correspond au taux maximum que tous les prêteurs sont autorisés à pratiquer lorsqu’ils accordent un crédit. C’est la Banque de France qui détermine le taux d’usure et chaque organisme de crédit peut fixer librement ses taux d’intérêt, à condition qu’ils n’excèdent pas le taux d’usure. Depuis le 1er mai 2011, les taux varient en fonction des tranches de montants empruntés et non plus en fonction du type de crédit souscrit.

Les modalités de remboursement

16. En combien de temps dois-je rembourser un crédit ?

Les conditions de remboursement d’un crédit (durée, montant, taux) sont fixées de façon contractuelle à la souscription mais il est possible de rembourser par anticipation à tout moment. Nos 800 conseillers accompagnent nos clients afin de choisir la durée de remboursement qui leur convient le mieux, en fonction de leur situation financière.

17. Est-il possible de suspendre ou de réduire le remboursement ?

Suivant le contrat du crédit à la consommation souscrit et sous certaines conditions, l’emprunteur peut avoir la possibilité de suspendre, de reporter ou d’alléger ses remboursements. Nous sommes à l’écoute de nos clients qui rencontreraient des difficultés comme des accidents de la vie ou des imprévus pendant le remboursement d’un crédit : c’est dans cet objectif que Cofidis a créé un département d’accompagnement spécifique pour ses clients. Cet accompagnement permet d’anticiper ces difficultés et de trouver une solution satisfaisante.

18. Si l’emprunteur connaît une difficulté (perte d’emploi, maladie…) et ne peut plus rembourser son crédit, quelles sont les solutions ?

Nous avons conscience que tout emprunteur peut, un jour ou l’autre, rencontrer des difficultés ponctuelles de remboursement. C’est pourquoi nos 800 conseillers sont à l’écoute de nos clients tout au long de la vie de leur crédit pour les aider à passer un cap difficile. Selon la situation, plusieurs solutions sont envisageables telles que le report d’échéance, l’allongement de la durée de remboursement du crédit ou encore le rachat de crédits.

À titre d’exemple, les demandes de reports ou d’aménagement de crédits se sont multipliées pendant le confinement. Des demandes auxquelles nous avons naturellement répondu pour nos clients les plus en difficulté : nous avons accordé 6 fois plus de reports ou d’aménagement de crédit sur la période mi-mars à mi-mai qu’habituellement.

Cofidis est spécialiste de la régularisation client et c’est dans cet objectif qu’un département spécifique d’accompagnement des clients rencontrant des difficultés financières a été créé. Cet accompagnement permet d’anticiper ces situations et de trouver une solution satisfaisante.

19. À quel moment un client est-il en situation de surendettement ?

Un client est en situation de surendettement lorsque, malgré ses efforts, il n’arrive plus à payer ses dettes.

Afin de prévenir les situations de surendettement, nous avons une cellule d’accompagnement spécifique qui détecte, en collaboration avec nos clients, toute modification de budget pouvant conduire à des difficultés financières.

20. Si un emprunteur n’arrive pas à rembourser son crédit, est-il automatiquement fiché à la Banque de France ?

Ni Cofidis ni aucun autre organisme de crédit ne peut saisir la Banque de France ou le tribunal judiciaire lorsqu’un client n’est plus en capacité de s’acquitter des mensualités malgré sa bonne foi. En outre, le surendettement ne constitue en aucun cas une infraction pénale.

Nous avons conscience que tout emprunteur peut, un jour ou l’autre, rencontrer des difficultés ponctuelles de remboursement. C’est pourquoi nos 800 conseillers sont à l’écoute de nos clients tout au long de la vie de leur crédit pour les aider à passer ce cap difficile.

Nous nous engageons à trouver systématiquement une solution adaptée à chaque cas. Selon la situation, plusieurs options sont envisageables telles que le report d’échéance, l’allongement de la durée de remboursement du crédit ou encore le regroupement de crédit. Pour nos clients les plus en difficultés, nous avons également mis en place des reports de mensualités gratuits afin de leur permettre de palier une difficulté passagère.

Sur le même sujet

Interview d’expert : Simon Borel, sociologue à l’ObSoCo

Interview
10/12/19 2m15s

Vignette portrait robot emprunteur
Enquête : Portrait robot des emprunteurs

Crédit conso
17/04/18 3m30s

Vignette spécificités crédit europe
Enquête : Habitudes européennes de recours au crédit

ConsommationCrédit consoEurope
26/06/18 2m25s