Un vent d’optimisme souffle sur les ménages français : plus de la moitié d’entre eux envisagent des projets d’envergure pour l’année en cours, avec un budget disponible en forte hausse.

L’envie est là, le budget aussi

Après une année 2019 un peu frileuse, l’optimisme est de retour dans les foyers : 53% des Français comptent bien se lancer dans de grands projets cette année, soit 9 points de plus en 1 an ! Une envie particulièrement marquée chez les familles avec enfant(s) qui sont 73% à vouloir se lancer, et les 25/34 ans (66%). Assez logiquement, ces Français-là sont aussi plus nombreux que les autres à avoir plus d’un projet en tête…

Pour passer à l’action, près de 8 familles sur 10 ont une vision claire de leur capacité financière. Elles sont aussi plus nombreuses que l’année dernière à avoir confiance en l’avenir concernant leurs revenus (+8 points en 1 an). En phase avec cette volonté d’aller de l’avant, le budget qui sera consacré à ces grands projets est lui aussi en forte hausse : +37% par rapport à 2019, pour atteindre 5 186 euros en moyenne.

Home sweet home

Ces grands projets, en quoi consistent-ils ? En majorité (39%), les Français choisissent de se consacrer à l’amélioration de leur logement. Et pour avoir un chez soi plus cosy, ils déploient plusieurs stratégies :

  • 27% ont programmé une rénovation, avec un budget moyen de presque 8 500 euros
  • 24% misent sur la déco pour un budget de 1 725 euros en moyenne
  • 21% optent pour l’achat de meubles, avec une enveloppe moyenne de 1 361 euros

Et les autres ? Trois sur dix rêvent de s’offrir un beau voyage avec un budget d’environ 2 500 euros, et un quart des ménages s’équipera en électroménager ou en produits high-tech à hauteur de 1 100 à 1 300 euros. Les smartphones, tablettes et ordinateurs enregistrent d’ailleurs une belle hausse budgétaire : +337 euros par rapport à l’année dernière. De quoi se faire vraiment plaisir !

Enfin, 22% des Français comptent s’offrir une nouvelle voiture et les familles avec enfants pourront y consacrer 22 385 euros en moyenne pour un véhicule neuf, contre 8 694 euros pour de l’occasion, plutôt privilégiée par les étudiants ou les jeunes de 18 à 24 ans.

Un crédit pour se faire plaisir

La bonne santé financière et le bon moral des Français sont soulignés par les modes de financement choisis : près de 3 sur 4 pourront puiser directement dans leur épargne personnelle, soit 5 points de plus qu’en 2019. Un tiers des foyers pourra même piocher directement dans son budget de dépenses courantes, sans avoir à entamer ses économies. Autre signe du regain de confiance en l’avenir, le recours au crédit à la consommation.

Réalisation des projets 2020

C’est le choix que font 20% des sondés pour financer leur projet, en particulier quand ils ont des enfants. Ceux qui optent pour le crédit le font d’ailleurs plus pour le plaisir que par nécessité : 38% des Français l’envisagent d’abord comme un moyen de se faire davantage plaisir à eux-mêmes et à leurs proches, en tête devant la volonté de ne pas puiser dans leur épargne (34%) ou de se financer rapidement (29%).

Étude CSA Research pour Cofidis France, réalisée du 30 décembre 2019 au 2 janvier 2020 par questionnaire auto-administré auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 Français âgés de 18 ans et plus.

Sur le même sujet

Budget déménagement en France
Enquête : Les Français et le déménagement

ConsommationDéménagement
25/04/19 2m25s

Vignette frais de santé
Enquête : Les Français et les frais de santé

Crédit consoSanté
09/10/18 2mn

Étude budget Noël 2019
ENQUÊTE : le budget et les bons plans des Français pour noël

ConsommationNoëlPouvoir d'achat
26/11/19 2min30s