Avec 235 000 unions célébrées en France en 2018*, le mariage a le vent en poupe ! Et les heureux-ses élu(e)s sont prêt(e)s à mettre les moyens pour faire de cette journée un moment inoubliable. Quel est le budget moyen d’un mariage ? Comment les Français financent-ils la réception ? Sur quoi dépensent-ils le plus ?

Un budget à la hauteur de l’événement… ou plus !

En France, le budget moyen du mariage s’élève à près de 11 000 euros tout compris (hors voyage de noces). Cela représente une dépense de 152 euros en moyenne par invité, le nombre moyen de convives s’établissant à 134. Un budget qui varie pourtant fortement entre Paris et la Province : 14 555 euros contre 9 814 euros, soit une différence de plus de 5 000 euros ! Pour ceux qui choisissent de partir en voyage de noces, soit 3 jeunes ou futurs mariés sur 4, là aussi le budget prévu est plutôt important : 3 470 euros en moyenne, soit plus de 1 200 euros par personne.

Budget moyen par convive pour un mariage

Bien que planifiées, les dépenses importantes liées à ce moment de vie exceptionnel peuvent conduire à quelques extras. Ainsi, près de la moitié des mariés (40%) dépassent leur budget prévu, à hauteur de près de 4 000 euros en moyenne (3.769 euros).

Surcoût budget mariage

En tête des dépenses : boissons, repas… et voyage !

Quels sont les postes pour lesquels les jeunes ou futurs mariés dépensent le plus ? D’abord sur le repas et les boissons, qui pèsent le plus lourd dans le budget mariage : 4 450 euros en moyenne. Toujours pour ravir leurs invités, les fiancés dépensent aussi beaucoup pour la location du lieu de l’événement (1 431 euros). Ensuite, seulement viennent les frais personnels : les tenues vestimentaires (1419 euros) et les alliances et autres bijoux (1 238 euros) qui complètent le top 3 des postes budgétaires.

Le reste des dépenses est ventilé entre l’hébergement (839 euros), l’animation (530 euros), le photographe/vidéaste (462 euros), la décoration (434 euros), les cadeaux aux invités (323 euros), les invitations et faire-part (206 euros), le maquillage et la coiffure (202 euros) et enfin la location de voiture (166 euros).

La tenue pèse dans le budget mariage

La famille, l’épargne et le crédit pour financer la fête

Le mariage est l’exemple type du projet pour lequel les Français vont mobiliser un maximum de sources de financement. À commencer par leur épargne personnelle, utilisée par 77% des répondants. Vient ensuite l’aide de la famille, très souvent impliquée dans l’événement, pour près d’un Français sur deux. Mais ils vont aussi faire appel aux invités à travers la liste de mariage, en particulier pour financer le voyage de noces : en moyenne, un peu plus de la moitié du prix du voyage est offerte par les invités, l’autre moitié étant couverte par l’épargne personnelle.

Pour ne pas se priver en ce jour si particulier, les jeunes et futurs mariés sont aussi 14% à souscrire un crédit pour compléter leur budget. Une proportion qui monte à 18% pour les 18-35 ans, qui se marient généralement pour la première fois et souhaitent particulièrement (se) faire plaisir. Les grands mariages (plus de 100 invités) donnent également lieu à davantage de crédits (20%) que la moyenne des Français. La somme empruntée est d’un peu moins de 10 000 euros en moyenne : pour les mariés, elle permet d’abord de ne pas se priver (pour 44% des sondés), et d’avoir plus de liberté sur l’organisation et le nombre d’invités (33%). Les motivations purement économiques comme la volonté de limiter le recours à l’aide familiale ne représentent que 27% des réponses.

Des astuces pour maximiser le budget mariage

Pour optimiser leur budget et éviter autant que possible les dépassements, les jeunes mariés font preuve d’ingéniosité et sont même prêts à mettre la main à la pâte : la moitié d’entre eux ont fait la décoration eux-mêmes, et 4 sur 10 ont fait appel aux « talents » de leurs invités pour les photos, le service à table ou encore l’animation musicale de la soirée. Près d’un futur marié sur deux (45%) envisage également de se marier hors saison pour bénéficier de tarifs plus intéressants.

Et s’il faut malgré tout faire des arbitrages, c’est la location de voiture qui en pâtira en premier (47% des cas), suivie des cadeaux aux invités (42%). À l’inverse, pas question de rogner sur le voyage de noces : seuls 7% des sondés sont prêts à le réduire.

Sources
*Insee, Tableau de l’économie française, édition 2019

Méthodologie de l’enquête

Une étude Cofidis France/CSA Research réalisée du 28 décembre 2017 au 5 janvier 2018 par questionnaire auto-administré auprès d’un échantillon de 503 Français âgés de 18 ans et plus, mariés au cours des deux dernières années ou envisageant de se marier au cours des deux prochaines années.

Sur le même sujet

Budget déménagement en France
Enquête : Les Français et le déménagement

ConsommationDéménagement
25/04/19 2m25s

Budget vacances des Européens étude
Enquête : les vacances d’été des Européens

Crédit consoVacances
19/06/19 2m40s

Vignette frais de santé
Enquête : Les Français et les frais de santé

Crédit consoSanté
09/10/18 2mn