Cette année, le commerce mondial est impacté par des problèmes de production et de transport qui font peser un risque inédit sur les approvisionnements en jouets. Mais les Français sont prêts !

Des jouets français pour contrer les pénuries

Les pénuries sont les invitées surprises de ces fêtes, en particulier au rayon jouets… Un scénario malvenu qui inquiète quand même un quart des Français ! Mais les autres familles ont d’ores-et-déjà trouvé la parade : une grande majorité de personnes interrogées sont prêtes à modifier ses achats pour y faire face. Comment ? En se tournant vers le local pour 6 Français sur 10 : ils achèteront des produits artisanaux fabriqués en France et feront leurs courses de Noël dans les commerces de proximité.

61 % des Français envisagent de se tourner vers des produits fabriqués en France cette année.

Entre magasins en ville et e-commerce, les Français jouent l’équilibre : seuls 19 % d’entre eux feront toutes leurs courses de Noël en ligne (+1 point par rapport à 2020) et 25 % uniquement en magasins physiques (stable). Au final, une majorité (56 %) achète à la fois en ligne et en magasin (-1 point). Le poids du e-commerce dans les dépenses de Noël retrouve donc son niveau d’avant le début de la pandémie. Comme en 2019, les Français ne sont que 10 % à augmenter leurs dépenses de Noël sur internet, contre 16 % l’an passé.

 

De l’optimisme, mais pas de folies !

Après un cru 2020 atypique marqué par des dépenses élevées dans un contexte post-confinements, ce Noël 2021 s’annonce plus serein. Les Français sont ainsi 35 % à se déclarer confiants sur le bon déroulé de ces fêtes de fin d’année.  Pour autant, cet optimisme général ne se traduit pas cette fois par une hausse du budget alloué aux festivités. C’est la surprise de cette enquête : le budget moyen des Français pour Noël est en baisse à 533 €, soit 70 € de moins qu’il y a un an. Les achats de cadeaux et pour les repas diminuent le plus en valeur absolue, respectivement en baisse de 45 € (pour un total moyen de 327 €) et de 17 € (117 €).

Dans le détail, les plus âgés se révèlent aussi les plus dépensiers, avec une enveloppe moyenne de 674 € chez les plus de 65 ans, contre… 406 € chez les moins de 35 ans. Mais budget en baisse ne veut pas dire moins de cadeaux : les Français pensent en faire 7 en moyenne cette année, un chiffre stable.

533 € de budget moyen consacré aux fêtes de fin d’année par les Français (-70 € sur 1 an).

Des dépenses de noël bien planifiées

En matière de financement, l’anticipation est toujours de mise. 62 % des Français disent planifier ces dépenses festives, un comportement encore plus marqué chez les personnes ayant un enfant ou plus (71 %), les femmes (67 %) et les employés (68 %). Pour sécuriser leur budget, 60 % des Français mettent de côté tout au long de l’année, une tendance qui s’enracine depuis 2017 (+7 points en 4 ans). Ils sont 64 % à puiser dans leur budget des dépenses courantes (-3 points) et 28 % (en nette hausse de 7 points) dans leur épargne personnelle. À noter qu’un tiers des Français (+ 3 points) ont recours aux chèques ou aux bons cadeaux.

Enfin, 11 % des sondés choisissent le crédit à la consommation ou une autre facilité de paiement afin de financer leur Noël. Pour 43 % d’entre eux, cela permet tout simplement d’éviter de se retrouver à découvert.

Méthodologie de l’enquête

Une étude réalisée par CSA Research pour Cofidis France, par questionnaire auto-administré du 25 octobre au 2 novembre 2021 auprès d’un échantillon représentatif de 1 007 Français âgés de 18 ans et plus, construit selon la méthode des quotas sur les critères de sexe, d’âge, de profession du répondant, de région et de taille d’agglomération.

Sur le même sujet

Enquête : Les Français et le nesting

CréditLogementProjets
16/03/21 3 min

Vignette projets des français
Enquête : Les projets des Français en 2019

ConsommationProjets
17/01/19 2m42s

Budget vacances des Européens étude
Enquête : les vacances d’été des Européens

Crédit consoVacances
19/06/19 2m40s