Plus d’un tiers des Français envisagent de rénover leur logement avant la fin de l’année. Mais avec la crise du Covid-19 qui frappe de nombreux foyers, la question du financement se pose.

Cosy avant tout

Serait-ce l’effet du confinement ? Les familles sont nombreuses à souhaiter rénover leur logement : plus d’un Français sur deux pensent faire des travaux prochainement, en particulier les 18-34 ans et les CSP+. Ils sont même 37% à l’envisager avant la fin de l’année.

Il faut dire que les consommateurs sont familiers des travaux de rénovation : 73% d’entre eux en ont déjà effectué au moins une fois, et les deux tiers des projets réalisés datent de moins de deux ans. Les plus gros « rénovateurs » sur cette période ont été les propriétaires (86%), suivis des retraités (78%).

Pourquoi un tel engouement ? Dans la majorité des cas (52%), il s’agit d’abord de se sentir mieux chez soi en améliorant le confort de son logement. Ensuite, pour un tiers des répondants, les chantiers visent à éviter la vétusté. Les travaux énergétiques ou d’isolation thermique, pourtant partiellement subventionnés par l’état, ne concernent qu’un quart des projets en 2020 (26%).

 

Coup de rabot sur le budget

 

Et qui dit travaux, dit avant tout budget, pour 55% des personnes interrogées. Car rénover un logement coûte cher : pour leur projet, les Français provisionnent en moyenne 9 550 euros.

Une enveloppe qui varie en toute logique avec les revenus et l’âge des intéressés : de 1 000 euros pour les 18-24 ans, à 5 000 euros pour les CSP- et 10 000 euros ou plus pour les retraités et les CSP+. Mais dans un contexte économique incertain, nombreux sont ceux qui doivent renoncer : près d’un tiers des sondés évoquent le manque de trésorerie comme frein principal. De fait, la somme à combler est significative : il manque en moyenne 14 400 euros aux ménages pour financer leurs travaux.

 

Ceux qui décident de se lancer comptent avant tout sur leurs économies (1 sondé sur 2) ou sur le budget familial, en particulier chez les familles modestes. Le recours au crédit à la consommation concerne 17% des projets. Il est particulièrement plébiscité par les jeunes, qui sont plus d’un quart à le choisir pour se financer. Plus surprenant, moins de 10% des Français font appel aux aides et crédits d’impôts prévus par l’État pour les travaux de rénovation énergétique, alors qu’ils sont 35% à déclarer bien les connaître.

Rénovation logement malgré la crise

Le DIY et les bons plans pour économiser

 

Pour optimiser leur budget, les familles misent sur un peu d’astuce… et beaucoup d’huile de coude ! 6 Français sur 10 font leurs travaux eux-mêmes. Qui s’y colle ? Sur les 14% de Français qui font tout eux-mêmes et/ou avec leur entourage, 58% sont des femmes et 49% des locataires. D’autres préfèrent confier les tâches complexes à des professionnels, en particulier les 35 ans et plus (77%), les propriétaires (71%) et ceux qui habitent une maison (69%). Au final, seul 1 sur 6 (17%) délèguent complètement, en majorité les résidents d’appartement (53%), les inactifs (49%) et les retraités (33%).

 

Lorsqu’ils mettent la main à la pâte, les bricoleurs sont à l’affût de tous les bons plans pour réduire la facture : 72% louent leurs outils et leur matériel auprès d’une grande enseigne, 66% achètent à prix discount, et 58% optent pour la location entre particuliers (deux tiers chez les moins de 35 ans, les CSP- et les Franciliens).

Méthodologie de l’enquête

Étude CSA Research pour Cofidis France, réalisée par questionnaire auto-administré du 16 au 20 mars 2020 auprès d’un échantillon représentatif de 1 008 Français âgés de 18 ans et plus, construit selon la méthode des quotas sur les critères de sexe, d’âge, de profession du répondant, de région et de taille d’agglomération.

Sur le même sujet

Budget vacances des Européens étude
Enquête : les vacances d’été des Européens

Crédit consoVacances
19/06/19 2m40s

Vignette études supérieures
Enquête : études supérieures : budget, financement et bons plans

Études supérieures
21/05/18 2m30s

Vignette frais de santé
Enquête : Les Français et les frais de santé

Crédit consoSanté
09/10/18 2mn