Chaque année, une part importante du budget des Français est consacrée aux frais de santé. Alors que le pouvoir d’achat reste une préoccupation centrale, certains sont forcés de renoncer aux soins quand d’autres recourent à certaines astuces pour les financer.

Le budget santé impacte le porte-monnaie des français

Avec 715 € par an en moyenne, les frais de santé ont une réelle incidence sur le pouvoir d’achat des Français. Sans surprise, ils varient de quelques centaines d’euros en fonction de l’âge et du nombre d’enfants dans le foyer. Mais le lieu d’habitation joue également un rôle important, allant jusqu’à doubler le budget santé : 1 166 euros en Alsace Champagne-Ardenne Lorraine par exemple, contre une moyenne de « seulement » 481 euros en Centre Val-de-Loire.
Un reste à charge non négligeable qui conduit 1 Français sur 5 à reporter ses projets de soins, mettant ainsi en péril sa santé.

Un tiers des français renonce à se faire soigner

La réforme « 100% santé » à la rescousse

Pour enrayer ce phénomène, la réforme du 100% santé appelée aussi « reste à charge zéro » est entrée progressivement en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Elle vise en priorité l’optique et les prothèses dentaires qui sont les soins dont le reste à charge est le plus élevé pour 8 Français sur 10.
Si 85 % des Français estiment que cette réforme va permettre de couvrir les soins primordiaux, ils sont en revanche 90% à craindre les répercussions qu’elle pourrait avoir sur les tarifs des mutuelles.

Médecin ausculte patient

Organiser mieux pour dépenser moins

Pour réduire leurs dépenses, les Français s’organisent. Malgré la réforme, certains soins ont toujours un « reste à charge » important. C’est notamment le cas des prothèses auditives et des actes de kinésithérapie ou d’ostéopathie. Pour y faire face, les Français recourent à quelques astuces, à commencer par choisir des médecins ou des spécialistes conventionnés secteur 1 (58%), et la moitié d’entre eux fait l’inventaire de son armoire à pharmacie pour éviter les doublons à l’achat.

Ils sont aussi 38% à se faire prescrire en priorité des génériques ou des médicaments remboursés, et bien sûr, près d’un quart d’entre eux comparent les prix pratiqués en pharmacie ! Près d’un Français sur 2, notamment les moins de 35 ans, anticipe et économise jusqu’à 3 mois avant le rendez-vous.

Difficultés des français à payer leurs frais de santé

Enfin, 13% des personnes ayant des difficultés à couvrir leurs frais de santé, soit environ 1,5 millions de Français, contractent un crédit pour financer le reste à charge.

Source
Enquête « Les Français et les frais de santé : budget, financement et bons plans », octobre 2018.

Méthodologie de l’enquête

Une étude réalisée par CSA Research pour Cofidis France, par questionnaire auto-administré en ligne du 11 au 13 septembre 2018 auprès d’un échantillon de 1005 Français, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Sur le même sujet

Vignette étude Noël
Enquête : Le budget des Français pour Noël

ConsommationCrédit conso
20/11/18 2m8s

Vignette projets des français
Enquête : Les projets des Français en 2019

ConsommationProjets
17/01/19 2m42s

ENQUÊTE : le budget et les bons plans des Français pour noël

ConsommationNoëlPouvoir d'achat
26/11/19 2min30s